BREAK-IN-NEWS, OEUVRER POUR UNE INFORMATION DE QUALITE SANS FRONTIERES

Accompagner des jeunes rhône-alpins à devenir les acteurs du partage d’une information équitable leur permettant de s’engager en faveur d’un monde juste et d’une société plus pacifiste.

Thématique : Concertation & accompagnement

Partenaires projet : Centre socioculturel de Champvert, Centre d’animation de Saint-Jean, Salam LADC

Localisation : Lyon / France

Temporalité : Novembre 2021 – octobre 2022

Budget projet : 43 639 €

CONTEXTE DU PROJET

En partenariat avec l’association libanaise Salam LADC, le centre d’animation de Saint-Jean (quartier de Villeurbanne, Lyon) et le centre socio-culturel de Champvert (quartier de Vaise, Lyon), SEED participe, avec la création du projet Break in News, au programme « Mindchangers » porté par Résacoop. Le projet Break In News s’étale de novembre 2021 à octobre 2022. 

A destination des jeunes de 15 à 20 ans, ce projet a pour but de proposer une réflexion sur les interconnexions entre les migrations et le rôle des médias. Dans le cadre de e projet, les participant.es ont pu participer, depuis novembre 2021, à plusieurs ateliers et échanges introductifs sur ces thématiques.

Fort de leurs expériences, les jeunes rhônes-alpins ont monté trois projets qu’ils mettront en place sur le territoire lyonnais à travers des événements et des expositions. Ces événements ont vocation à proposer des axes de réflexions sur les médias, les réalités migratoires et leurs liens ainsi que de diffuser les valeurs humanistes portées par le projet Break-in-news.

LES OBJECTIFS DU PROJET 

OBJECTIF GÉNÉRAL DU PROJET : ACCOMPAGNER LES JEUNES RHÔNES-ALPINS A DEVENIR LES ACTEURS  DU PARTAGE D’UNE INFORMATION EQUITABLE, PAR L’EDUCATION AUX MEDIAS ET LA PRODUCTION COLLABORATIVE DE PLAIDOYER, LEUR PERMETTANT DE S’ENGAGER EN FAVEUR D’UN MONDE JUSTE ET D’UNE SOCIETE PLUS PACIFISTE.

OBJECTIFS SPÉCIFIQUES 1

– Soutenir les jeunes rhône-alpins dans le développement de leur esprit critique, en favorisant la
déconstruction des préjugés et l’accès à des informations de qualité

OBJECTIFS SPÉCIFIQUES 2

–  Favoriser l’ouverture d’esprit humaniste par la reconnaissance de l’altérité et l’engagement dans
des actions en faveur de la paix, de la justice et de l’égalité

OBJECTIF SPÉCIFIQUE 3

– Accompagner les jeunes rhône-alpins dans la production collaborative d’un plaidoyer multimédias,
et sa diffusion à l’échelle de la région Rhône-Alpes

OBJECTIFS SPÉCIFIQUES 4

– Promouvoir l’engagement des jeunes rhône-alpins sur le long terme en développant un terreau
favorable au partage de l’information et à la transmission pairs-à-pairs

OBJECTIFS SPÉCIFIQUES 5

– Soutenir des projets locaux de solidarité à l’international, favorisant l’expression individuelle et
collective de jeunes femmes et hommes en situation d’exclusion

LES OBJECTIFS EN CHIFFRE

Participation de jeunes filles et garçons de la région Auvergne Rhône-Alpes, âgé.es de 15 à 20 ans

Participation par la réalisation de photos de 40 jeunes réfugiés syrien.nes en Lybie, agé.es de 15 à 25 ans,

Projets portés par les jeunes rhônes-alpins

Expositions, une par projet

ACTIVITÉS DU PROJET
PHASE 1 : INITIATION DES JEUNES RHÔNES-ALPIN AU PARTAGE D’UNE INFORMATION EQUITABLE/ Novembre 2021 à mars 2022

Les participant.es ont pu participer depuis la fin d’année 2021 à plusieurs ateliers et échanges introductifs sur les thématiques relatives aux médias et aux réalités migratoires.

Ces rencontres ont pris plusieurs formes. Les participant.es ont pu expérimenter des serious game, du théâtre forum, des quizzs sur les objectifs de Développement Durable, des ateliers d’éducation aux médias etc. Aussi, les participants ont pu échanger autour des photos réalisées par les réfugiés syriens au Liban. Formé.es par la Salam LADC Photographye School, les jeunes Syrien.nes y exposent leurs conditions de vie dans leur camp situé dans la plain de Bekaa au Liban.

Ces ateliers et échanges ont enrichi leurs connaissances et leurs réflexions sur les deux thématiques du projet.

PHASE 2 : CREATION DE 3 PROJETS PORTES PAR LES JEUNES RHÔNES-ALPINS / Mars 2022 – août 2022

A partir des connaissances et réflexions acquises dans la première phase du projet, les jeunes rhônes-alpiens ont élaboré et organisé trois projets. Les deux premiers sont réalisés avec le centre d’animation de Saint-Jean et le troisième est organisé avec le centre socio-culturel de Champvert.

Un groupe de jeunes a décidé de créer un jeu vidéo intitulé “Quête d’une vie” qui a pour but de montrer les réalités des parcours migratoires. C’est en incarnant Wassim Ali, un jeune libanais vivant dans un bidonville de Tripoli qui souhaite venir en France pour devenir joueur de foot professionnel, que le.a joueur.euse doit passer par l’ensemble des étapes du parcours migratoire. En nous mettant face aux multiples difficultés et dangers rencontrés par les migrants sur leur parcours, le jeu permet de déconstruire de potentiels clichés sur les migrations et d’aborder les réalités migratoires par regards croisés.

Le second projet a pour but de valoriser la cuisine comme vecteur de partage à travers la création d’un livret aux recettes d’origines multiples. Les repas présentés sont des recettes familiales transmises par des réfugiés syriens au Liban et par les habitant.es du quartier de Villeurbanne. Le livret se découpe en trois parties regroupant des recettes issues de trois régions : Maghreb, Afrique Subsaharienne et Moyen-Orient.

Le troisième et dernier projet est un tournoi de foot solidaire inter-centres porté par les jeunes du centre socio-culturel de champvert regroupé.es en association, “association sportive de soutien aux migrants”. Ce tournoi a pour but de sensibiliser sur les parcours migratoires et de favoriser l’intégration par le sport. Le tournoi se déroulera le 6 juillet 2022 de 10h à 18h au stade Soeurs Janin et sera accompagné d’une remise des prix, d’animations diverses et d’une buvette solidaire.

PHASE 3 : EXPOSITIONS DES RENDUS DES PROJETS (A VENIR) / Août 2022 à octobre 2022

Dès septembre, des expositions et des actions de sensibilisation seront organisés afin de diffuser les valeurs humanistes portées par ces projets à toute la région rhône-alpes.

Les photographies réalisées par les jeunes syrien.nes ainsi que les rendus des projets des jeunes lyonnai.ses constitueront le cœur des expositions et des activités proposées à l’automne 2022. Ce sont les jeunes participant.es qui travaillent à l’organisation et à l’animation de cette campagne de sensibilisation.

ET MAINTENANT ?

Le projet se poursuit, le tounoi de foot organisé par l’association sportive de soutien aux migrants se tiendra le 6 juillet 2022 entre 10h et 18h au stade Soeurs Janins. Les fonds récoltés permettront de financer les projets futurs de l’association et de communiquer sur leur expérience auprès d’autres jeunes et familles du quartier. 

Des expositions sont prévues à l’automne 2022 pour montrer le travail des jeunes rhônes-alpins et diffuser les valeurs humanistes intrinsèques au projet Break-in-news.  Enfin, les jeunes construisent une association junior qui a pour but de perenniser les activités initiés par le projet. 

RETOURS EN IMAGE 
LES PARTENAIRES LOCAUX DU PROJET

Centre socio-culturel de Champvert

Le Centre Socio-culturel de champvert est une structure de proximité qui anime le débat démocratique, accompagne des mobilisations et des projets d’habitant.es, et construit de meilleures conditions de vie, aujourd’hui et pour demain. Il propose des activités sociales, éducatives, culturelles, familiales pour répondre aux besoins du territoire. Tous ces projets portés par le centre social sont avant tout des projets portés par les habitant.es. En effet, le centre social propose des activités mais accompagne surtout les initiatives concernant tous les publics et toutes les tranches d’âges.

Centre d’animation de Saint-Jean

Le Centre d’Animation Saint-Jean est un centre social agréé par la CAF de Lyon. Créé en novembre 1978, il est situé à Villeurbanne au cœur du quartier Saint-Jean. Il est hébergé dans un bâtiment appartenant à la ville de Villeurbanne à proximité de plusieurs terrains de sports.

Salam LADC

Salam LADC, association libanaise créée en 2006, développe des projets destinés à apporter une aide aux populations vulnérables notamment au sein des campements de réfugiés mais également au sein d’un centre communautaire permettant l’accès et la participation de chacun aux activités proposées.

Salam LADC, partenaire principal de SEED sur ce projet, intervient par le biais du projet Salam Photography School”. Un chef de projet, et un assistant de projet seront mobilisés afin de mener les activités en présentiel au Liban, auprès des jeunes syriens. L’association interviendra en tant que prestataire dans le cadre du projet.

LES PARTENAIRES INSTITUTIONNELS DU PROJET